VŒUX DU GROUPE PARLEMENTAIRE AU PRESIDENT PRD

 VŒUX DU GROUPE PARLEMENTAIRE AU PRESIDENT PRD

Monsieur le Président,

L’année 2014 commence sur des chapeaux de roues avec beaucoup d’interrogations, de menaces et d’hésitations, notamment au sujet de la conduite des affaires de notre cité.

 

Mes collègues, Députés du groupe parlementaire PRD/UN se joignent à moi pour vous souhaiter les meilleurs vœux de bonne et heureuse année 2014, beaucoup de joies et surtout une santé robuste.

 Monsieur le Président,

Permettez moi de saluer avec déférence nos illustres et fidèles élus du parti (les maires de MISSERETE et des AGUEGUES, les adjoints au maire, les chefs d’arrondissement, les conseillers municipaux et communaux, les chefs et les membres PRD des conseils de quartier, de ville ou de village) pour leur attachement aux idéaux du parti;

Monsieur le Président,

Acceptez qu’une mention spéciale soit décernée aux membres de la DEN, du bureau politique, des responsables des sections, des sous sections et des cellules de base; à eux tous je souhaite une belle et heureuse année 2014.

 A tous nos vaillants militants qui offrent leur énergie et détermination, j’adresse au nom de tous les collègues députés, mes sincères remerciements et mes vœux les plus chaleureux; qu’ils soient élus ou simples citoyens, qu’ils soient membres du bureau politique ou de la DEN du parti, qu’ils soient fonctionnaires ou agents économiques à divers niveaux, tous les députés se joignent au Président du parti pour leur dire que leur engagement a du sens et le PRD leur donne bientôt rendez-vous sur le terrain.

 Monsieur le Président,

Chers Amis Militants,

La présente cérémonie vient à point nommé. C’est une occasion pour nous tous de faire le point des activités réalisées en 2013 et de tourner le regard vers 2014 pour de nouveaux exploits. 2013 a été une année au cours de laquelle l’esprit républicain a été maintes fois mis à mal dans notre pays par des crises successives à savoir:

 -Prétendue tentative d’empoisonnement et tentative de coups d’état

-Organisation calamiteuse et honteuse de concours de recrutement des APE

-non organisation des élections municipales, communales et locales

-Répression brutale et sanglante de la manifestation des centrales syndicales par les forces de l’ordre

-Violation fréquente des droits de propriété privée ainsi que des harcèlements fiscaux

-Montée galopante des actes de régionalisme

-Crise institutionnelle entre le parlement et la cours constitutionnelle suite au rejet de la loi des finances exercice 2014 à l’Assemblée nationale.

 Monsieur le Président,

Permettez moi de saluer la noblesse et la maturité de notre peuple qui, dans ces circonstances difficiles, sans franchir le Rubicon n’a pas baissé les bras, bien que tiraillé par un doute existentiel.

 Que pouvons-nous et où allons-nous M le Président? Ces interrogations taraudent les esprits et constituent un défi pour tous les responsables publics qui doivent avoir le courage de penser l’avenir sans mentir. Oui M le Président, vous continuez à écouter sans juger, à proposer sans être suivi; et pourtant vous êtes le chemin du redressement de la nation.

 Vous êtes la voix qui s’emploie au nom de la paix à fédérer les Béninois autour d’une volonté réformatrice; vous nous apprenez à savoir être capable d’exercer le pouvoir avec renoncement et vous continuez de nous dire que rien de fort ne se construira dans notre pays sur le seul rejet du pouvoir actuel qui détruit tout sur son passage ou sur les débris d’une crise politique que nul ne peut souhaiter au Bénin.

 Il faut enclencher une prise de conscience collective pour transformer le système politique du Bénin et son modèle économique très peu adapté au contexte.

 Depuis trop longtemps, nous ajustons notre système à ses marges; chacun a sa part de responsabilité, mais le pouvoir actuel incarne à la perfection ce mal depuis 2006.La suspicion populaire est la rançon de toutes ces postures et impostures ; et si nous devons quitter ces hésitations et toutes autres formes de menaces alors, le temps est à l’honnêteté et au courage de braver les facilités.

 2013 a été aussi une année au cours de laquelle sous votre égide le PRD a connu davantage de rayonnement et de crédibilité grâce à ses activités et ses prises de position. On peut citer:

 -Plusieurs séances de la DEN assorties de décisions hardies largement relayées dans la presse suite à différentes affaires au sommet de l’état.

 -L’organisation à Sèmè de l’université de vacance 2013 et qui a vu la participation de plusieurs acteurs politiques de l’opposition, de la mouvance  et de plusieurs membres du gouvernement. Ces assises ont permis, grâce au carton rouge brandi par les militants PRD, de clore le débat sur la révision de la Constitution.

 Monsieur le Président,

Nos différentes assises ont toujours permis de faire des critiques constructives assorties de propositions objectives pour faire avancer la Bénin.

 Monsieur le Président et

Chers Militants,

Au plan parlementaire, plusieurs lois ont été votées avec une active contribution de notre groupe parlementaire à savoir:

 -La loi N°2013-06 portant code électoral en république du bénin

-La loi N°2013-09 portant détermination de la carte électorale et fixation des centres de vote en république du bénin

-La loi N°2013-14 portant détermination des unités administratives et locales en république du Bénin

-Plusieurs lois de règlement et de ratification d’accords de financement de plusieurs projets de développement.

 Monsieur le Président et

Chers Amis Militants,

Plusieurs défis nous attendent au cours de l’année 2014:

 -Les élections municipales, communales et locales que nous attendons de tous nos vœux depuis plus d’un an; elles seront l’occasion pour nous de rester très mobilisés sur le terrain et de soutenir nos différents candidats; l’alternance au niveau de la gouvernance locale doit avoir un autre visage que celui de la revanche ou de la colère; c’est l’occasion Monsieur le Président de mettre un terme à la politique de l’autruche pratiquée par certains de nos militants promus, qui par des illusions politiques et l’appât du gain facile font feu de tout bois en quête de popularité mais restée simplement dans leur imagination.

 Le PRD a une âme, il est simplement un parti populaire ou de masse, plusieurs familles ayant formé une chaine d’union pour sa pérennisation.

 Monsieur le Président, une fois encore c’est le lieu de rappeler aux différents élus du parti leur devoir d’honneur.

 Comme en 2013 Monsieur le Président, je voudrais encore réitérer à vous ainsi qu’ à votre famille mes meilleurs vœux.

 Que la providence vous comble de ses grâces, qu’elle obtienne pour vous et pour votre famille tous vos désirs pour cette nouvelle année. Quant à vous chers militants du parti, je souhaite une année de bonheur, de santé, de succès de joies et surtout de persévérance dans l’action politique.

 Que la paix règne sur la terre,

Que Dieu vous protège M Président et qu’il bénisse le Bénin.

Je vous remercie!

 Adjarra, le 18 janvier 2014

He AHOUANVOEBLA Augustin,

Président du groupe Parlementaire PRD/UN

 

 

 

 

 

 

Thèmes CN2014